Prévention de l’exploitation sexuelle des jeunes

Statistique alarmante : un fugueur sur trois est victime d’exploitation.

Chaque année en moyenne, plus de 5 000 disparitions d’enfants sont rapportées aux forces policières du Québec. Les fugues comptent pour près de 90 % de ces cas et impliquent des jeunes âgés de 12 à 17 ans. Les raisons qui amènent les jeunes à fuguer sont complexes, mais elles sont généralement associées au fait qu’ils tentent de reprendre un peu de contrôle sur leur vie. Alors que la plupart des fugueurs retournent à la maison après quelques jours, un plus petit nombre passe du temps dans la rue, dans les refuges ou dans d’autres environnements étrangers.

Les jeunes deviennent vulnérables dès le moment où ils franchissent le seuil de leur foyer, s’exposant ainsi aux dangers de la drogue, des vols, des crimes, de l’itinérance ou de l’exploitation sexuelle. L’exploitation sexuelle des enfants est définie comme étant l’abus sexuel de mineurs, où les jeunes se font manipuler à échanger des faveurs sexuelles contre de l’argent, un abri, des vêtements, des drogues, de la nourriture, du transport, ou encore, de l’amour et de l’acceptation.

L’exploitation sexuelle des adolescents peut prendre plusieurs formes : prostitution, pornographie, effeuillage, danse aux seins nus, services d’escortes ou massages érotiques. Il est important de noter que toutes les formes d’exploitation sexuelle sont illégales selon le Code criminel du Canada et doivent être rapportées immédiatement.

Les victimes proviennent de tous les milieux, quel que soit leur groupe d’âge, genre, ethnicité, orientation sexuelle, milieu socioéconomique ou religion. Les proxénètes ciblent et profitent de la vulnérabilité de jeunes et les préparent en gagnant leur confiance et en leur promettant une vie meilleure et plus attrayante.

At the request of the family and of the Sherbrooke Police, the Missing Children’s Network is requesting your collaboration in the search for 16 year-old Marie-Clemance Umurerwa, last seen April 9, 2020. She may be in the Montreal, Laval or Longueuil area.À la demande de la famille et du Service de Police de Sherbrooke, le Réseau Enfants-Retour fait appel à votre collaboration pour retrouver Marie-Clemance Umurerwa, 16 ans, disparue depuis le 9 avril 2020. Elle pourrait se trouver à Montréal, Laval ou Longueuil. ... See MoreSee Less

View on Facebook

At the request of the family and of the Service de Police de la ville de Répentigny, the Missing Children’s Network is requesting your collaboration in the search for Ariane McKenzie, 16 years old from Répentigny last seen May 16th, 2020.

Information leads us to believe that Ariane may be in the Montreal area.
... See MoreSee Less

View on Facebook

The Missing Children's Network is pleased to inform you that 12-year-old Noémie Dalpé, missing since May 26th, 2020, has been found and is doing well. Thank you to all those who shared her poster. ... See MoreSee Less

View on Facebook

Disparus mais jamais oubliés - Missing but never forgotten! ... See MoreSee Less

View on Facebook

Afin de souligner la Journée internationale des enfants disparus, nous avons organisé notre tout premier café virtuel pour nos familles. En hommage à cette journée bien spéciale, Vera Cyr, sœur de Yohanna Cyr, disparue depuis 1978, nous a livré une performance très touchante de la chanson Everybody Hurts. Avec sa permission, nous sommes heureux de la partager avec vous.

In honour of International Missing Children’s Day, we hosted our very first virtual café for our searching families. As a tribute to this special day, Vera Cyr, the sister of Yohanna Cyr, missing since 1978, performed a beautiful rendition of “Everybody Hurts”. With her permission, we are pleased to share it with you.
... See MoreSee Less

View on Facebook