Historique

1984

Le 1er novembre 1984, Maurice Viens, un jeune garçon de 4 ans, était enlevé et assassiné. Cette terrible tragédie a amené deux femmes à unir leurs forces, et le 21 mai 1985, le Réseau Enfants-Retour voyait le jour.

1990

Le Réseau Enfants-Retour organise la première célébration de la Journée des enfants disparus en sol européen en réunissant, à Bruxelles, diverses associations britanniques, françaises et belges.

1994

Le programme de prévention du Réseau Enfants-Retour est offert pour la première fois dans les camps de jour du Grand Montréal.

1998

Première Journée d’identification des enfants en collaboration avec les restaurants McDonald’s de l’île de Montréal.

2001

La Journée d’identification des enfants est présentée dans les restaurants McDonalds à travers le Québec.

2004

Proclamation, par la Ville de Montréal, de la Journée des enfants disparus.

2008

Vingt bénévoles de l’organisation atteignent de nouveau sommet en escaladant le Kilimandjaro. Un montant de 75 000 $ est amassé pour nos programmes et services.

Publication des brochures Opération Vigilance contenant une foule de conseils de prévention pour les parents d’enfants de 0 à 17 ans.

2011

Le Réseau Enfants-Retour fait équipe avec ADR-TV pour lancer l’application Enfant-Alerte, une application qui permet aux parents de créer facilement le carnet d’identité de leur enfant sur leur téléphone intelligent.

2014

Pour l’Halloween, le Réseau Enfants-Retour lance la première édition de la campagne Bons bons réflexes, une campagne de sensibilisation et de collecte de fonds, grâce à la vente de L’attrape bonbons, un sac sécuritaire muni de bandes réfléchissantes.

2016

Réseau Enfants-Retour, en collaboration avec le Groupe Jean Coutu et UPS, a mis sur pied une campagne de sensibilisation à l’échelle provinciale intitulée « Ensemble pour la vigilance ».

Plus de 25 000 carnets d’activité ont été distribués dans les écoles de quartier par les forces policières.

1986

Première célébration de la Journée des enfants disparus au Vieux-Port de Montréal. Cinq milles ballons contenant des photos d’enfants disparus prennent leur envol.

Premier Radiothon de l’espoir animé par Terry DiMonte sur les ondes de CHOM-FM. Le Réseau Enfants-Retour récolte 72 000 $.

1992

Grâce à Debbie Kolokythias, une jeune adolescente de 15 ans, le Réseau est invité à s’installer gratuitement dans les bureaux du journal The Gazette.

1996

Le Réseau Enfants-Retour se voit décerner le Prix du partenariat par le Service de police de la Ville de Montréal.

Inauguration du Jardin d’Espoir au Jardin botanique de Montréal.

2000

Le Réseau Enfants-Retour lance son programme de prévention dans les écoles primaires du Grand Montréal.

2003

Le Réseau Enfants-Retour collabore au lancement du programme Alerte Amber au Québec.

2006

Le Réseau Enfants-Retour, en collaboration avec le Service de police de la Ville de Montréal et En marge 12-17, publie un guide à l’intention des parents de fugueurs intitulé Revenir pour rester.

2010

Le Groupe Jean Coutu se joint au Réseau Enfants-Retour en devenant le partenaire principal de la Journée provinciale d’identification des enfants. Près de 180 succursales participent à l’événement lors duquel 14 998 carnets d’identité sont remis.

2012

Le Réseau Enfants-Retour conclut un partenariat avec Aéroports de Montréal pour la diffusion de photos d’enfants disparus sur les écrans des carrousels à bagages et sur les écrans AéroTV. Ces écrans viennent s’ajouter à ceux situées dans le hall des arrivées internationales sur lesquels ces photos étaient diffusées depuis novembre 2011.

Le Réseau Enfants-Retour reçoit le prix d’excellence du programme Nos enfants disparus. Ce prix reconnaît l’excellence soutenue pour ramener des enfants disparus auprès de leurs parents ou tuteurs légitimes.

2015

Le Groupe de Compagnies Total Logistique se joint au nombre des partenaires de l’organisme en affichant les photos d’enfants disparus sur ses camions. Cette initiative permet à des centaines de milliers de personnes à travers le Québec, le Canada et les États-Unis de voir la photo de ces enfants.

Collaboration avec Facebook Canada pour la diffusion des alertes Amber sur le fil d’actualité des utilisateurs.

Voilà 26 ans que Micheal Dunahee, quatre ans, a quitté sans famille.

26 ans que ses parents se posent toutes sortes de questions sur ce qui lui est arrivé.

26 ans de souffrance, 26 ans à imaginer le pire.

L’affaire Micheal Dunahee, soudainement disparu d’un parc dans la tranquille ville de Victoria en Colombie-Britannique, a ébranlé le Canada au complet.

À la suite de ce drame, la mère du petit garçon, Crystal Dunahee, a fondé Child Find British Columbia, un organisme à la mission similaire au Réseau Enfants-Retour.

En ce 24 mars, rappelons-nous Micheal Dunahee !

**********************************************************

26 years ago today, 4-year-old Micheal Dunahee, left without a trace.

It has been 26 years of Michael’s parents asking questions and wondering what happened to him.

26 years of suffering, 26 years of imagining the worst.

Micheal Dunahee’s disappearance from a park nestled in the quiet city of Victoria, British Columbia, shook Canada to its core.

The mother of the little boy, Crystal Dunahee, has founded Child Find British Columbia, an organisation with a similar mission to our.

On March 24, let us remember Micheal Dunahee!
... See MoreSee Less

View on Facebook

C’est avec joie que le Réseau Enfants-Retour vous annonce que Kelly Gaudreau, 17 ans, a été retrouvée. Merci d'avoir partagé sa photo.

The Missing Children's Network is pleased to inform you that 17-year-old Kelly Gaudreau, have been found. Thank you to all those that shared her picture.
... See MoreSee Less

View on Facebook

If you are downtown tonight, make sure to drop by Indigo Place Montreal Trust from 6 p.m. to 9 p.m. and shop to your heart’s delight!

For every customer that mentions the secret password Project Pinpoint at the cash register, Indigo will donate 15% of the sales in aid of the Missing Children’s Network.

Project Pinpoint is the initiative of a group of students from Dawson College who are helping raise funds that will allow the Missing Children’s Network to develop new pedagogical tools for our safety workshops.

Make sure all your friends and colleagues know about this wonderful opportunity that allows you to combine the pleasure of reading, while supporting a worthy cause at the same time!

Our sincerest thanks to this dynamic group of students and Indigo Place Montreal Trust for sharing our vision of a safer world for our children!
... See MoreSee Less

View on Facebook

Si vous êtes au centre-ville ce soir, passez faire un tour à la librairie Indigo Place Montréal Trust entre 18h et 21h.

Pour chaque client qui mentionnera les mots «Projet Pinpoint» à la caisse, Indigo donnera 15 % du total de la facture au Réseau Enfants-Retour.

Le Projet Pinpoint est une initiative d’un groupe d’étudiants du Collège Dawson. Elle aide à recueillir des fonds pour permettre au Réseau Enfants-Retour de développer de nouveaux outils pédagogiques afin de protéger les enfants.

Assurez-vous de transmettre l’information à vos collègues et amis. C’est une occasion unique qui combine le plaisir de la lecture et le fait d’aider une cause honorable.

Merci à ce dynamique groupe d’étudiants et à la direction du Indigo Place Montréal Trust de partager notre vision d’un monde plus sûr pour nos enfants!
... See MoreSee Less

View on Facebook

ALERTE AMBER Le Réseau Enfants-Retour remercie la population pour sa collaboration. ... See MoreSee Less

View on Facebook